Projets en développement

Une forêt et des hommes

Découvrir la forêt sous un angle insolite à travers des personnages étonnants, artistes, poètes, naturalistes, chasseurs d’images, botanistes, cuisinier, musiciens, qui, outre leurs passions, sont aussi de fins connaisseurs du milieu.
Parcourir la forêt de Compiègne reste un enchantement à toutes les saisons. On y rencontre une communauté toute particulière d’individus qui aime à vivre à côté de la «civilisation » dans cet espace à la fois proche et tellement autre.  A travers les gens de la forêt, on découvre une autre façon d’être au monde.
Nous embarquerons ainsi pour une balade naturaliste en compagnie d’une étonnante galerie de personnages (artistes, scientifiques, militants écologistes, chasseurs d’images, énergéticiens, les artistes du festival des forets …) qui consacre leur vie à la forêt.

Célestin, témoin de la Grande Guerre

Le projet cinématographique de Célestin le Poilu, témoin de la Grande Guerre, est porté par l’association compiegnoise “Caravansérail21.org” avec le soutien technique de la société de production Vic Production.

L’équipe a d’ores et déjà obtenu le label de la Mission centenaire, un accord de diffusion sur France 3 Picardie, ainsi que le soutien ou la participation pour les tournages de l’historial de Péronne, du musée Somme 1916 d’Albert, de l’association des amis de l’Îlot ou encore de Yola d’Alcantara, propriétaire du château de Querrieu.

«Nous sommes en contact avec les ambassades des pays qui ont participé au conflit et, pour nous permettre de continuer à tourner des épisodes de cette série, nous sommes à la recherche de partenaires financiers, publics ou privés » – dit le réalisateur  Jérôme Palteau.

Les Yézidis. Pour que justice soit faite.

Un groupe d’avocats bénévoles a entreprit de constituer les dossiers contribuant à la reconnaissance du martyr du peuple Yézidi par la communauté internationale, et permettre à terme d’identifier les criminels dans l’espoir qu’un jour ils seront sur les bancs du Tribunal Pénal International, pour Crimes de Guerre, Crimes contre l’Humanité et Génocide.
En Grèce, en Allemagne et en Irak dans les camps de réfugiés ou les foyers d’hébergement, ils recueillent des témoignages dont l’horreur dépasse l’imagination.

Cette histoire, c’est surtout celle de l’engagement de ce groupe d’avocats.

Pourquoi le font-ils ? Alors qu’on ne peut que douter du résultat tant la tâche est immense, et que si même elle aboutit, ils n’en verront peut-être pas l’issue avant plusieurs décennies.

Avocats du monde

Projets documentaires de Vic Production